Avocat changement de nom à L'Etrat

« Toute personne qui justifie d'un intérêt légitime peut demander à changer de prénom » prévoit l'article 60 du Code civil. Le caractère ridicule dudit prénom ou sa consonance étrangère constitue généralement le motif de la requête. À savoir que, durant la procédure, le demandeur doit impérativement se faire représenter par un avocat.

Inscrite au Barreau de Saint-Étienne, Maître Émilie Petit est en mesure de vous accompagner dans vos démarches et d'appuyer votre demande de changement de prénom. Elle vous reçoit dans ses cabinets de Saint-Chamond et de L'Étrat pour vous dispenser ses conseils de professionnelle.

UN MOTIF VALABLE POUR CHANGER DE PRÉNOM

Changer de prénom est possible, à condition que le motif de la requête soit valable, à l'instar des exemples suivants :

  • Le prénom ou la jonction entre le prénom et le nom de famille porte préjudice, en raison de son caractère ridicule.
  • Un autre prénom est utilisé depuis de nombreuses années par tous dans la vie courante, tant et si bien que peu d'individus connaissent le réel prénom du concerné, tel que renseigné dans son état civil.
  • Le demandeur peut exprimer la volonté d'inverser l'ordre des prénoms sur son état civil, notamment lorsque le prénom situé en deuxième position est plus usité que le premier.
  • La consonance étrangère d'un prénom porte préjudice à la personne qui le porte et constitue un frein à sa bonne intégration dans la société. Dans ce cas, il est possible de demander une francisation de prénom.
  • Les transsexuels peuvent opter pour un prénom qui correspond à leur nouveau sexe. Néanmoins, pour certains magistrats, la demande de changement de prénom ne peut pas être opérée, tant que le changement de sexe n'est pas total.
  • Le motif religieux peut, dans certains cas, être invoqué, notamment lorsque votre prénom actuel vous empêche de pratiquer votre culte.

LA PROCÉDURE DE CHANGEMENT DE PRÉNOM

La demande de changement de prénom peut s'effectuer à partir de 18 ans. Néanmoins, les mineurs de plus de 13 ans peuvent également prétendre au changement de prénom, si la requête est formulée par leur représentant légal.

La demande de changement de prénom s'effectue obligatoirement par l'intermédiaire d'un avocat.
Elle est présentée au juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance du lieu de résidence ou du lieu de naissance du demandeur. Le magistrat examinera la proposition et rendra son jugement.

Si la demande de changement de prénom est acceptée, le Procureur de la République transmettra la décision à l'officier d'état civil qui détient l'acte de naissance, pour que celui-ci soit mis à jour. Les titres d'identité (carte d'identité, passeport, permis de conduire, etc.) seront également modifiés.

En tant qu'avocat en droit de la famille, Maître Émilie Petit est en mesure de vous assister tout au long de la procédure de changement de prénom. Elle vous représente notamment à Saint-Étienne et vous reçoit dans ses cabinets de Saint-Chamond et de L'Étrat.

Contact

c